• Sara Angel Fondatrice, directrice générale et éditrice

    Sara Angel a obtenu son doctorat à l’Université de Toronto, où elle a rédigé sa thèse sur les cas de restitution des œuvres d’art pillées par les nazis du marchand d’art montréalais Max Stern. Sara Angel est la fondatrice et la directrice générale de l’Institut de l’art canadien, une importante organisation initiée dans le but de promouvoir l’art canadien et de le rendre accessible au public du 21e siècle, par l’entremise de programmes d’édition, d’éducation artistique et de bourses d’études. Professeure associée à l’Université York et à l’Université Western, Angel enseigne les crimes de l’art et la restitution des œuvres d’art. Elle collabore fréquemment à des publications telles que le Globe and Mail, ArtNews et Maclean’s. Elle a été conférencière invitée à l’Université Harvard, à l’Université de Toronto, à l’Université Ryerson, au Musée royal de l’Ontario et au Musée d’Israël. Sara Angel vit à Toronto avec son mari et ses trois enfants adolescents.

  • Jocelyn Anderson Directrice adjointe

    Jocelyn Anderson a fait ses classes au Courtauld Institute of Art de Londres et à l’Université de East Anglia, et elle a également travaillé au département d’éducation de la Tate Britain. Elle est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en histoire de l’art du Courtauld Institute of Art et d’un baccalauréat de l’Université McGill. Ses recherches portent sur l’art des dix-huitième et dix-neuvième siècles en Bretagne, au Canada et à travers l’Empire britannique. Elle est l’auteure de Touring and Publicizing England’s Country Houses in the Long Eighteenth Century (2018) et William Brymner : sa vie et son œuvre (2020).

  • Christie Kirchner Responsable principale de l’avancement et des opérations

    Christie Kirchner est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts (gravure) de l’Université York et d’un baccalauréat en beaux-arts (dessin) de l’Université des arts de l’Alberta. Artiste active et gestionnaire dévouée dans le domaine des arts, Kirchner a travaillé à la collecte de fonds et à la gestion des opérations au sein de plusieurs organismes artistiques torontois de premier plan, dont le Musée royal de l’Ontario, le MOCA de Toronto et Artscape, et elle est l’ancienne directrice de la Alberta Printmakers’ Society & Artist Proof Gallery de Calgary. Depuis 2020, Kirchner est membre du conseil d’administration du Mercer Union Centre for Contemporary Art à titre de secrétaire et de présidente du comité de gouvernance.

  • Anna Hudson Rédactrice en chef, Projet de livres d’art canadien en ligne

    Anna Hudson, MRSC, docteure en histoire de l’art, est la directrice du programme d’études supérieures en histoire de l’art et en culture visuelle à la School of the Arts, Media, Performance & Design de l’Université York. Elle est titulaire d’une chaire de recherche de l’Université York et chercheuse principale pour Mobilizing Inuit Cultural Heritage, une subvention de recherche-création soutenue par le CRSH visant à recouvrer, rendre accessibles et diffuser la culture, le savoir et la créativité inuits. Hudson est historienne de l’art et commissaire spécialisée dans l’art et la performance des Autochtones canadiens et circumpolaires. Elle poursuit ses recherches et continue à publier dans le champ d’études se rapportant à sa thèse de doctorat, Art and Social progress: the Toronto community of Painters (1933-1950).

  • Annie Champagne Directrice de la rédaction en français

    Annie Champagne est une historienne de l’art établie au Québec qui se spécialise dans l’édition, la traduction et la révision d’écrits sur l’art. Titulaire d’une maîtrise en études des arts et d’un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Annie s’est consacrée à l’enseignement universitaire pendant une dizaine d’années avant de se joindre à l’équipe de l’IAC en 2019. Chargée de cours au Département d’histoire de l’art de l’UQAM et à l’École multidisciplinaire de l’image de l’UQO, elle a également contribué à divers projets de formation, de recherche et de rédaction en milieu muséal (MBAM, MNBAQ) et on peut lire ses écrits dans RACAR, Revue d’art canadienne, Lumen et Études littéraires.

  • Nathan Kelly Gestionnaire du site Web et du marketing numérique

    Nathan Kelly est un développeur web et un spécialiste de marketing numérique établi à Toronto. Après avoir travaillé pendant une dizaine d’années dans le domaine des arts du spectacle, au sein d’organisations telles que la Soulpepper Theatre Company et Canadian Stage, il a suivi un stage intensif en programmation au Juno College of Technology qui l’a mené à un emploi de développeur pour une agence de marketing avant de se joindre à l’équipe de l’IAC. Passionné de culture, motivé par l’amélioration des organisations artistiques grâce aux outils numériques, Nathan a étudié la littérature anglaise et détient un baccalauréat spécialisé de l’Université de Guelph et une maîtrise de l’Université York.

  • Barbara Campbell Responsable de la conception et de la mise en page

    Barbara Campbell a plus de vingt ans d’expérience dans les domaines de la sensibilisation à l’éducation et de l’édition de livres illustrés non-fictionnels, notamment en tant que coordonnatrice au sein des services d’éducation du Musée royal de l’Ontario, et directrice de rédaction chez l’éditeur canadien Firefly Books de même que chez DK Canada. Au cours de sa carrière chez DK, elle a contribué à la mise en marché d’une foule de succès de vente canadiens, dont Birds of Canada et Canadian Gardener’s Guide. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université York et d’un certificat en révision de l’Université Ryerson.

  • SHANE KREPAKEVICH Responsable de la conception et du marketing

    Shane Krepakevich est un concepteur et un artiste de Toronto. Il a précédemment travaillé comme responsable de l’image de marque et du design graphique pour Lambert & Fils et a enseigné la sculpture et les œuvres multiples à l’Université de Guelph et à l’Université de Toronto Scarborough. Ses œuvres d’art et de design ont été présentées au Canada, aux États-Unis et en Italie; sa pratique est fondée sur l’incarnation de la transformation dans les formes statiques. Krepakevich dirige un studio de design indépendant, le Mercury Bureau, qui conçoit des objets en édition limitée. Il est en outre titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Guelph et d’un baccalauréat spécialisé en géologie de l’Université de l’Alberta.

  • Tara Ng Responsable de la rédaction et de la programmation

    Tara Ng est historienne de l’art et commissaire d’exposition. Elle a récemment été conservatrice associée à la Art Gallery of Hamilton, où elle a organisé l’exposition Norval Morrisseau (2018-2019). Encore à la Art Gallery of Hamilton, elle est la commissaire invitée de l’exposition Chun Hua Catherine Dong : I Have Been There (2021). En plus de son travail de commissariat, Ng a occupé des postes liés au développement au Musée des beaux-arts de Montréal et au Egale Canada Human Rights Trust. Ses écrits ont été publiés dans le catalogue de l’exposition Norval Morrisseau : Toward Another World (2019), dans AGH Magazine et dans Global Engagements in Contemporary Canadian Art (2013). Ng est titulaire d’une maîtrise de l’Université Concordia et d’un baccalauréat avec spécialisation en sciences de la santé de l’Université McMaster.

  • Emma Doubt Responsable de la rédaction et de l’éducation

    Emma Doubt est une historienne de l’art et une enseignante de cégep, établie à Montréal, au Québec. Elle est titulaire d’un doctorat en histoire de l’art de l’Université du Sussex (Royaume-Uni), complété grâce à une bourse doctorale de trois ans du Arts & Humanities Research Council, d’une maîtrise en histoire de l’art et d’un baccalauréat avec double spécialisation en littérature et en histoire de l’art de l’Université McGill. Elle a concentré ses recherches sur les questions de race, de genre et de transculturation dans la culture artistique et visuelle du XIXe siècle tandis qu’elle a présenté ses travaux à l’échelle internationale, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Emma Doubt enseigne également un vaste éventail de cours d’histoire de l’art et du design au niveau collégial et s’intéresse particulièrement aux stratégies de diversification et de décolonisation des approches pédagogiques et des programmes d’études en histoire de l’art.

  • MONIQUE JOHNSON Responsable de la rédaction

    Monique Johnson a occupé des postes de conservatrice au Musée des beaux-arts de l’Ontario, au Musée royal de l’Ontario et au Musée d’art de l’Université du Michigan. Elle a enseigné à l’Université de Toronto Mississauga et à l’Université York, où elle a reçu le Prix d’enseignement pour les jeunes professeur·es en reconnaissance de ses contributions à l’excellence de l’enseignement au Département d’arts visuels et d’histoire de l’art. Monique Johnson est titulaire d’un doctorat en histoire de l’art de l’Université du Michigan ainsi que d’une maîtrise et d’un Baccalauréat en arts avec spécialisation en administration des affaires de l’Université de Toronto. Avant d’obtenir son doctorat, elle a été directrice des évaluations et des programmes à l’Association des marchands d’art du Canada, ainsi que résidente en édition et rédactrice en chef adjointe par intérim à Canadian Art. Ses écrits ont été publiés dans History of Photography, ROM Magazine, UMMA Magazine et dans le catalogue de l’exposition de 2019 du Musée des beaux-arts de l’Ontario, Impressionism in the Age of Industry.

  • Rachel Read Responsable des programmes

    Rachel Read est une enseignante en art et une rédactrice de programmes éducatifs expérimentée, compétence qu’elle a développée après avoir obtenu un baccalauréat en musique et en éducation (concentration musique et histoire) de l’Université Queen’s, une maîtrise en Éducation musicale de l’Université de Toronto et un diplôme associé en performance vocale du Royal Conservatory of Music de l’Ontario. Read s’est aussi spécialisée auprès de l’Ordre des enseignant·es de l’Ontario dans les cycles primaire et moyen de même qu’en arts visuels, en arts dramatiques, en science et technologie, en mathématiques et en éducation spécialisée. Elle a aussi suivi une formation sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits pour comprendre les enseignements traditionnels, l’histoire, les questions d’actualité et les cultures. Elle est actuellement professeure d’arts intégrés au Havergal College et elle présente et publie régulièrement ses travaux sur l’apprentissage pluridisciplinaire par les arts.

  • AMY HOFFMAN Administratrice des finances

    Amy Hoffman, CPA, CA, est une comptable professionnelle agréée qui s’est jointe à l’Institut de l’art canadien avec de l’expérience dans les secteurs public et privé (sans but lucratif). En tant que gestionnaire adjointe de la vérification au sein du Toronto Private Audit Group de Deloitte, Amy Hoffman a travaillé avec un portefeuille d’une trentaine de clients par année avant d’occuper le poste de gestionnaire des rapports financiers et du budget à l’hôpital Michael Garron. Dans son poste actuel à temps partiel de directrice des finances à la Metropolitan Community Church of Toronto, elle s’occupe de tous les aspects de la comptabilité, de la gestion des salaires à la tenue des livres, et rend compte au comité des finances.

  • Simone Wharton Conceptrice senior

    Simone Wharton est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université York, d’un baccalauréat (avec mention) en histoire de l’art de l’Université de Toronto et d’un certificat en édition de l’Université Ryerson. Elle a été réviseure pour l’Inuit Art Quarterly (2016-2019) et a travaillé en tant qu’éditrice indépendante, conceptrice et assistante de conservation pour CONTACT Photography, la Collection McMichael d’art canadien, l’Université York et YWCA Canada. Ses écrits ont été publiés par la Robert McLaughlin Gallery et C Magazine. Elle a également agit à titre de co-commissaire pour les expositions suivantes : Piece by Piece, à la Gales Gallery de l’Université York; Helen Lucas: Roots to the Present, au Todmorden Mills Heritage Site; et ab NEXT: Contemporary Abstraction by Emerging Artists (avec Linda Jansma), à la Robert McLaughlin Gallery.

Télécharger Télécharger