En Télécharger le livre Tous les livres d’art Accueil

Kenneth R. Macpherson, C. R. 1909

Kenneth R. Macpherson, C. R., 1909

William Brymner, Kenneth R. Macpherson, K.C. (Kenneth R. Macpherson, c. r.), 1909

Huile sur toile, 84,7 x 65,4 cm

Musée des beaux-arts de Montréal

Dans un portrait intitulé Kenneth R. Macpherson, c. r., 1909, William Brymner représente l’avocat-artiste comme un homme de loisirs. Macpherson porte un manteau de golf (plus précisément l’uniforme du Royal Montreal Golf Club) et tient un bâton. Le tableau se distingue par la subtilité des détails, des plis du gilet blanc aux lignes de la main, et par l’expression pensive du sujet. Il témoigne des réalisations du peintre canadien dans le domaine du portrait à la fin de sa carrière et souligne l’étendue de ses réseaux professionnels, sociaux et créatifs.

 

Dans le tableau, Macpherson regarde directement le spectateur. Son expression est réfléchie, voire vaguement mélancolique. La complexité de cette expression encourage le spectateur à réfléchir sur ce que l’artiste réussit ici. Macpherson est un élève de Brymner et, pendant de nombreuses années, les deux hommes sont amis et tous deux membres du Pen and Pencil Club. À la mort de Macpherson, son professeur et ami est chargé de mettre de l’ordre dans ses affaires. Il confie « qu’il l’aurait fait pour moi si j’étais mort le premier. » Leur étroite amitié est au cœur du tableau, mais il n’est pas sûr que ce portrait ait été commandé ou que Brymner ait demandé à Macpherson de poser. On peut cependant supposer que les deux hommes ont discuté de la composition pendant que le peintre travaillait.

 

Macpherson devine sans doute que ce tableau va démontrer les talents de portraitiste de Brymner. En cela, ce fut un succès : lorsque l’œuvre est exposée en 1909, le quotidien montréalais The Gazette la décrit comme « un portrait saisissant, manifestant de l’audace tant dans les effets de couleurs que dans la technique. » Notant que le peintre a également présenté deux autres peintures figuratives – Miss Buller (Mlle Buller) et The Letter (La lettre), qu’on ne peut retracer aujourd’hui – le critique poursuit : « M. Brymner n’a jamais été aussi fortement représenté que cette année. » C’est un triomphe, mais l’artiste va bientôt entreprendre une nouvelle œuvre, radicalement différente et consacrée aux paysages marins de Louisbourg.