• Instants suspendus

    Jack Chambers arrête le temps dans son oeuvre inachevée Déjeuner, 1969

    Par Mark A. Cheetham
  • Par taille et par habitat

    Les oiseaux, s.d., de Louis Nicolas reflètent le monde naturel

    Par François-Marc Gagnon
  • Formes en vol

    Le Paysage d’automne no 2, 1967, de Gershon Iskowitz’s se transforme en ciel abstrait

    Par Ihor Holubizky
  • Repeindre l’histoire

    Kanata, 1992, de Robert Houle : Nishnaabe waabdaan (« notre peuple en sera témoin »)

    Par Shirley Madill
  • Sculpter en peinture

    Le modernisme russe du Champ de blé, 1936, de Paraskeva Clark

    Par Christine Boyanoski
  • Embrasser l’immensité

    Paterson Ewen explore un nouveau moyen d’expression dans Éclipse solaire, 1971

    Par John G. Hatch
  • Une composition harmonieuse

    L’enfant au pain, 1892-1899, d’Ozias Leduc évoque tout à la fois le son et le temps

    Par Laurier Lacroix
  • Un Canada arcadien

    Dans Après-midi d’été, les Prairies, 1921, Lionel LeMoine FitzGerald livre sa vision idyllique du Manitoba

    Par Michael Parke-Taylor
  • L’artiste en action

    Le processus créatif d’Oviloo Tunnillie est révélé dans l’œuvre Autoportrait avec pierre à sculpter, 1998

    Par Darlene Coward Wight
  • L’abondance de la saison

    Helen McNicoll capte l’animation d’une scène villageoise française dans Place du marché, 1910

    Par Samantha Burton
  • Suite graphique

    Dans son illustration de couverture pour Hiroshima, 1946, Oscar Cahén met de l’avant le coût humain de la guerre

    Par Jaleen Grove
  • Les mots en bouche

    Joyce Wieland traverse l’hymne national bise par bise dans Ô Canada, 1970

    Par Johanne Sloan
  • Un mythe personnel

    Dans Légende de la femme qui se transforme en narval, v.1974, l’artiste inuite Pitseolak Ashoona révèle des éléments biographiques par l’entremise d’un conte traditionnel

    Par Christine Lalonde
  • Enveloppé par la tradition

    La frise de l’atelier, 1893-1894, de Homer Watson, fait la liste des artistes que le peintre admire le plus

    Par Brian Foss
  • Harmonie abstraite

    L’énergie qui anime Rassemblement de sons, 1928, de Bertram Brooker, vient de la musique

    Par James King
  • Couleurs de course

    La bicyclette chérie de Greg Curnoe est le sujet de Mariposa dix vitesses no 2, 1973

    Par Judith Rodger
  • En marche

    Infanterie, près de Nimègue, Hollande, 1946, de Alex Colville, ouvre la voie à son œuvre ultérieure

    Par Ray Cronin
  • Le reflet de l’artiste

    L’artiste huron-wendat Zacharie Vincent se serait possiblement identifié à la figure de son oeuvre Tecumseh, Huron, s.d.

    Par Louise Vigneault
  • Se construire une réputation

    La composition Vue de l’intérieur de la structure du tube et échafaudage, pont Victoria, 1859, aide à lancer la carrière du photographe montréalais William Notman

    Par Sarah Parsons
  • Voler haut

    En s’élevant dans les airs au-dessus du paysage manitobain, Gershon Iskowitz conçoit le style particulier de Basses-terres no 9, 1970

    Par Ihor Holubizky
  • L’écho du divin

    La politique et le spirituel se rencontrent dans Étoile du matin, 1999, de l’artiste Robert Houle

    Par Shirley Madill
  • Paysage embrasé

    Dans Coucher de soleil, 1915, Tom Thomson capte la magie d’un ciel lumineux et de nuages enflammés

    Par David P. Silcox
  • New York en all over

    Créé à Paris, Épanouissement, 1956, révèle le style américain de Paul-Émile Borduas

    Par François-Marc Gagnon
  • La mémoire en fleurs

    Wild Flowers of Canada: Impressions and Sketches of a Field Artist (1978) est l’autobiographie illustrée de Molly Lamb Bobak

    Par Michelle Gewurtz
  • Teintes harmonieuses

    Des couleurs riches et des lignes ascendantes donnent le ton dans Raga bleu, 1967, de Yves Gaucher

    Par Roald Nasgaard
  • Artisan de sa réussite

    William Kurelek dévoile ses dessins dans Portrait de l’artiste en jeune homme, 1950

    Par Andrew Kear
  • Une contribution dynamique

    Des corps en mouvement illustrent l’effort de guerre dans Les arrimeuses de parachutes, 1947, de Paraskeva Clark

    Par Christine Boyanoski
  • Une figure troublante

    Jean Paul Lemieux offre une nouvelle manière de voir son Québec natal dans Le visiteur du soir, 1956

    Par Michèle Grandbois
  • La peinture d’un mécène

    Paul Kane crée L’enclos à bisons, v.1846-1849, pour Sir George Simpson, le gouverneur de la Compagnie de la Baie d’Hudson

    Par Arlene Gehmacher
  • Sens tournant

    L’artiste anishinaabe Norval Morrisseau donne une signification bien personnelle à L’artiste dévoré par des démons, 1964

    Par Carmen Robertson
  • Super-héros et lumières urbaines

    Néon de jour, 1953, de Harold Town combine art moderne et culture populaire

    Par Gerta Moray
  • Un cadeau pour la reine

    Quand la souveraine britannique prête attention à La vieille scierie, 1880, de Homer Watson, la carrière du peintre est lancée grâce au sujet personnel du tableau

    Par Brian Foss
  • La vie sur glace

    Avec Thème de la patinoire — Patineurs, 1969, Molly Lamb Bobak traite une scène du quotidien dans un style dynamique

    Par Michelle Gewurtz
  • Portrait de la vulnérabilité

    L’homme aux bandages, 1973, de Paterson Ewen, révèle les sentiments intérieurs de l’artiste

    Par John G. Hatch
  • Couleur devient sujet

    Le pigment prend vie dans Petit combo, v.1954, de Oscar Cahén

    Par Jaleen Grove
  • Apprendre à voir

    L’incompréhension des critiques du temps devant Étude de torse ou No 14, 1942, de Paul-Émile Borduas

    Par François-Marc Gagnon
  • Séparés à la naissance

    Françoise Sullivan croise le présent et le passé dans Portraits de personnes qui se ressemblent, 1971

    Par Annie Gérin
  • Un regard rebelle

    Une fille de campagne fait preuve d’une assurance toute moderne dans Rollande, 1929, de Prudence Heward

    Par Julia Skelly
  • L’ordinaire devient extraordinaire

    Avec La maison du docteur Snyder, 1931, Lionel LeMoine FitzGerald donne à une maison modeste une présence monumentale

    Par Michael Parke-Taylor
  • Paysage de toundra

    Shuvinai Ashoona fait preuve d’inspiration et de perspicacité pour Composition (Hameau de six maisons), 2004-2005, de Cape Dorset

    Par Nancy G. Campbell
  • Assembler activisme et art

    La courtepointe d’eau, 1971, de Joyce Wieland, est un commentaire sur la fragilité de l’environnement

    Par Johanne Sloan
  • Les bêtes mythiques d’Amérique du nord

    Pourquoi Louis Nicolas représente une Licorne de la mer rouge, s.d., dans son portrait du nouveau monde au 17e siècle

    Par François-Marc Gagnon
  • L’art et le commerce

    Avec Tube à essai, 1979, General Idea mélange la critique et le publicitaire

    Par Sarah E. K. Smith
  • L’espace morcelé

    Avec Lumière silencieuse No 11, 1968-1969, Harold Town transforme des décorations de Noël cassées en une abstraction éclatante

    Par Gerta Moray
  • Imaginer un empire

    Paul Kane dépeint la traite des fourrures de la Compagnie de la Baie d’Hudson dans Fort Edmonton, v.1849-1856

    Par Arlene Gehmacher
  • Guérison grâce à la mémoire

    Avec Sandy Bay, 1998-1999, l’artiste saulteaux Robert Houle évoque son passé

    Par Shirley Madill
  • Une réunion familiale menaçante

    Un destin tragique et trouble dans l’œuvre Dans l’automne de la vie, 1964, de William Kurelek

    Par Andrew Kear
  • En isolement

    Avec Solitaire, 1939, Bertram Brooker figure la souffrance humaine

    Par James King
  • Un secret révélé

    À l’origine, Sans titre I, v.1926-1928, de Kathleen Munn faisait partie d’une plus grande œuvre

    Par Georgiana Uhlyarik
  • Un autoportrait spirituel

    Norval Morrisseau trace son évolution créative avec Homme se métamorphosant en Oiseau-Tonnerre, 1977

    Par Carmen Robertson
  • Prêts à jouer

    La photographie Club de crosse St-Regis, 1867, par William Notman, présente une équipe mohawk et la promotion d’un sport

    Par Sarah Parsons
  • Une teinte personnelle

    Greg Curnoe fait tourbillonner sa palette dans Gros disque chromatique, 1980

    Par Judith Rodger
  • Ancienne méthode, nouvelles formes

    Dans Asagao, 1961, l’artiste montréalais Yves Gaucher innove par la gravure

    Par Roald Nasgaard
  • La fragilité et le félin

    Chat noir, 1996, de Alex Colville, oscille entre le connu et l’inconnu

    Par Ray Cronin
  • Une artiste prend son envol

    Sans titre (Oiseaux volant dans le ciel), v.1966-1967, de Pitseolak Ashoona

    Par Christine Lalonde
  • Immersion lumineuse

    La petite ouvrière, v.1907, de Helen McNicoll établit un lien entre le spectateur et son jeune sujet 

    Par Samantha Burton
  • Un changement de palette

    Tom Thomson se libère des conventions dans Le marécage aux atocas, 1916

    Par David P. Silcox
  • Imager la tradition

    Fabricant de raquettes de l’artiste huron-wendat du 19e Zacharie Vincent

    Par Louise Vigneault
  • Une abstraction exquise

    Dans Évolution dans la nature, 1960, la pensée artistique de Jock Macdonald prend vie

    Par Joyce Zemans
  • Les religieuses au jardin

    Les Ursulines, 1951, de Jean Paul Lemieux est le portrait d’un Québec traditionnel

    Par Michèle Grandbois
  • Nommé parmi les 5 meilleurs films

    Le cerf de London, 1968-1970, de Jack Chambers est un tour de force expérimental

    Par Mark A. Cheetham
  • L’art de l’amour-propre

    Moi-même, 1933, de Paraskeva Clark témoigne d’une grande entrée dans l’art canadien

    Par Christine Boyanoski
  • Fête de caniches

    Mondo Cane Kama Sutra, 1984, de General Idea, offre un point de vue subversif sur la représentation de l’identité homosexuelle

    Par Sarah E. K. Smith
  • Frise fantastique

    Murale composite de la Compagnie Pétrolière Impériale, 1956, de Oscar Cahén adapte le style moderne à l’espace d’entreprise

    Par Jaleen Grove
  • Vision d’extase

    Les formes cristallines de Descente de croix, v.1934-1935, de Kathleen Munn, transposent un sujet traditionnel au 20e siècle

    Par Georgiana Uhlyarik
  • L’art du regard

    Avec son tableau emblématique Vers l’Île-du-Prince-Édouard, 1965, Alex Colville explore des façons de voir

    Par Ray Cronin
  • Noir pour blanc, ombre pour lumière

    Pourquoi L’étoile noire, 1957, de Paul-Émile Borduas est un chef-d’œuvre abstrait

    Par François-Marc Gagnon
  • Noms sacrés

    Robert Houle reconquiert le Manitoba dans Muhnedobe uhyahyuk (Là où les dieux sont présents), 1989

    Par Shirley Madill
  • L’acte de voir

    Des touristes pittoresques édouardiens dans Septembre ensoleillé, 1913, de Helen McNicoll

    Par Samantha Burton
  • Le vieillissement de l’artiste

    Autoportrait, 1974, de Jean Paul Lemieux, révèle les sentiments de l’artiste face au temps qui passe

    Par Michèle Grandbois
  • Apocalypse en Ontario

    La satire, la religion et le désastre nucléaire sont fusionnés dans Voici la Némesis, 1965, de William Kurelek

    Par Andrew Kear
  • Plonger dans la controverse

    Dans Femme au bord de la mer, 1930, Prudence Heward refuse l’idéalisation de son sujet féminin

    Par Julia Skelly
  • Une première et une dernière image

    Comment la photographie de William Notman, Le bébé décédé de Mme Hillard, 1868, est un tendre témoignage de deuil

    Par Sarah Parsons
  • La dernière peinture d’un peintre

    Jaune, bleu & rouge IV, 1999, de Yves Gaucher

    Par Roald Nasgaard
  • Éloge pour une critique d’art

    Harold Town rend hommage avec En mémoire de Pearl McCarthy, 1964

    Par Gerta Moray
  • Perdu en mer

    Joyce Wieland joue avec le drame et le désastre dans Naufrage, 1964

    Par Johanne Sloan
  • De l’intérieur vers l’extérieur

    Lionel LeMoine FitzGerald, La petite plante, 1947

    Par Michael Parke-Taylor
  • Un catalogue de merveilles

    Dans des dessins comme Les plantes, Louis Nicolas trace les premiers jours du contact colonial en Nouvelle-France

    Par François-Marc Gagnon
  • Chemins arctiques

    Scène de campement d’été, v.1974, de Pitseolak Ashoona résume toute une saison

    Par Christine Lalonde
  • Une marionnette politique

    Le pouvoir des poupées dans Petroushka, 1937, de Paraskeva Clark

    Par Christine Boyanoski
  • Portrait d’une controverse

    Femme et enfant à la tête aplatie, Caw-wacham, v.1849-1852, de Paul Kane

    Par Arlene Gehmacher
  • De père en fils

    Zacharie Vincent dépeint l’avenir wendat dans son autoportrait Zacharie Vincent et son fils Cyprien, v.1851

    Par Louise Vigneault
  • Une autoroute sublime

    Le moment d’illumination perceptuel dans La 401 vers London nº 1 de Jack Chambers, 1968-1969

    Par Mark A. Cheetham
  • Une vision lunaire

    Ombres et illuminations dans Lune gibbeuse, 1980, de Paterson Ewen

    Par John G. Hatch
  • Une terreur adroite

    Des créatures se libèrent dans Composition (Attaque des monstres à tentacules), 2015, de Shuvinai Ashoona

    Par Nancy G. Campbell
  • Un nouveau continent

    En plaisantant, en dessinant, Greg Curnoe refait des frontières dans sa Carte de l’Amérique du Nord, 1972

    Par Judith Rodger
  • Entrée refusée

    Françoise Sullivan, Cabine téléphonique bloquée, 1978-1979

    Par Annie Gérin
  • Pâturage kaléidoscopique

    Vaches à flanc de coteau, v.1916, de Kathleen Munn

    Par Georgiana Uhlyarik
  • L’inspiration du cosmos

    Forme éthérée, 1936, de Jock Macdonald

    Par Joyce Zemans
  • L’innocence et le mal

    Lait nazi, 1979, de General Idea

    Par Sarah E.K. Smith
  • Éveil spirituel

    Observations du monde astral, v.1994, de Norval Morrisseau

    Par Carmen Robertson
  • À la une

    Une illustration pour Maclean’s de Oscar Cahén raille l’art canadien

    Par Jaleen Grove
  • Esprits indépendants

    Au théatre, 1928, de Prudence Heward documente une nouvelle liberté féminine

    Par Julia Skelly
  • Dans l’œil du cyclone

    Signes avant-coureurs d’une tempête de neige, 1915, de Tom Thomson saisit la violence de la nature

    Par David P. Silcox
Download Download