• Dada

    Mouvement pluridisciplinaire qui émerge en Europe en réponse aux horreurs de la Première Guerre mondiale, et dont les adeptes visent à déconstruire et démolir les valeurs et les institutions sociales traditionnelles. Dans leurs œuvres d’art, souvent des collages et des ready-mades, ils font fi des beaux matériaux et de la maîtrise artistique. Les principaux dadaïstes sont Marcel Duchamp, Tristan Tzara, Kurt Schwitters et Hans Arp.

  • daguerréotype

    Parmi les tout premiers procédés photographiques, le daguerréotype est une image riche de détails, formée sur la surface réfléchissante d’une plaque de cuivre recouverte d’argent poli. Le procédé est extrêmement complexe et minutieux, mais ces photographies sont néanmoins extrêmement populaires lors de leur invention par Louis Daguerre en1839, et ce, jusque dans les années 1850.

  • Dair, Carl (Canadien, 1912-1967)

    Brillant concepteur canadien, Dair est en outre typographe, enseignant et auteur de réputation internationale. Convaincu de l’importance de la typographie dans la communication, il crée Cartier, la première police de caractères canadienne. Il publie en 1952 un ouvrage intitulé Design with Type, qui fera date.

  • Dalí, Salvador (Espagnol, 1904-1989)

    La star des surréalistes et l’une des personnalités les plus exubérantes de son époque, Dalí est surtout connu pour ses représentations naturalistes de paysages oniriques. La Persistance de la mémoire, 1931, avec ses montres molles, est l’une des œuvres les plus parodiées du vingtième siècle.

  • Dasburg, Andrew (Américain, 1887-1979)

    Peintre moderniste américain influencé par Paul Cézanne et le cubisme. Dasburg enseigne à Kathleen Munn lorsqu’elle fréquente l’école d’été de l’Art Students League à Woodstock, New York.

  • Daumier, Honoré (Français, 1808-1879)

    Artiste de premier plan dans le contexte politique turbulent du dix-neuvième siècle parisien, Daumier est surtout connu pour ses dessins et ses lithographies satiriques. Ridiculisant de façon virulente la classe politique et la bourgeoisie, ses œuvres lui valent d’être emprisonné pendant six mois en 1832-1833. Daumier contribue également au développement de la sculpture caricaturale.

  • Davidson, Michael (Canadien, né en 1953)

    Peintre établi à Toronto, qui réalise de vastes toiles d’une grande intensité émotionnelle, employant souvent une palette réduite qui est dominée par le noir et le blanc, évoquant les abstractions de Robert Motherwell et de Helen Frankenthaler.

  • de Brébeuf, Jean (Français, 1593-1649)

    Jésuite et linguiste, arrive en Nouvelle-France en 1625. Travaille à la conversion des Montagnais, des Hurons et des Iroquois pour les deux décennies suivantes, apprenant la langue huronne et produisant une grammaire et un dictionnaire du huron. Il est tué par les Iroquois en 1649 et canonisé en 1930.

  • de Kooning, Willem (Néerlandais/Américain, 1904-1997)

    Bien qu’il soit un expressionniste abstrait de premier plan, de Kooning ne s’intéresse pas à l’abstraction stricte — des figures apparaissent dans sa facture dense et exubérante qui caractérise la plus grande partie de son travail. Parmi ses œuvres les plus célèbres, celles de la série Femmes sont exposées pour la première fois en 1953 et soulèvent un grand tollé.

  • de Lempicka, Tamara (Russe/Polonaise, 1898-1980)

    Peintre de style Art déco spécialisée dans les portraits des personnalités gravitant dans son cercle mondain et artistique. L’œuvre de Tamara de Lempicka est renommée pour ses lignes nettes, son élégance et ses thèmes décadents. De Lempicka — qui émigre de Russie pour s’établir à Paris puis aux États-Unis — est aussi célèbre pour son élégance, pour les fêtes qu’elle organise et pour ses relations amoureuses peu conventionnelles.

  • de Vinci, Léonard (Italien, 1452-1519)

    Patriarche de la Haute Renaissance italienne et auteur de La Joconde. Les peintures, sculptures et motifs d’ornementation et d’architecture de Léonard de Vinci transforment la conception de l’art en Occident, et ses écrits ont influencé les notions de représentation et d’expression de l’idéal esthétique tout au long de l’époque moderne.

  • Debassige, Blake (Ojibwé, né en 1956)

    Peintre associé à la deuxième génération d’artistes de l’école de Woodland, Debassige recourt à un style graphique pour explorer les liens entre, d’une part, la cosmologie et les enseignements anishinabés, et d’autre part, les préoccupations sociales et environnementales contemporaines.

  • Degas, Edgar (Français, 1834-1917)

    Peintre, sculpteur, graveur et dessinateur, adepte distant du mouvement impressionniste, qui en ignore souvent les principes : Degas ne s’intéresse pas au mouvement des effets atmosphériques et peint rarement en plein air. Ses sujets préférés comprennent le ballet, le théâtre, les cafés et les femmes à leur toilette.

  • Delaunay, Robert (Français, 1885-1941)

    Le premier peintre vraiment abstrait de France. Son intérêt pour la théorie de la couleur — notamment l'interaction des couleurs et leur rapport à la musique et au mouvement — se manifeste dans presque toutes ses œuvres. Baptisé orphisme par Guillaume Apollinaire, son style influence de nombreux artistes et mouvements artistiques, dont l’expressionnisme allemand, le futurisme et le synchromisme.

  • Delaunay, Sonia (Russe, 1885-1979)

    Peintre et dessinatrice en tissu, Sonia Delaunay épouse Robert Delaunay, avec qui elle élabore l’orphisme. Chef de file de l’industrie de la mode durant les années 1920, elle retourne à la peinture après l’effondrement de son entreprise de design durant la Dépression. Dans les années 1930, elle est associée au groupe Abstraction-Création.

  • Denis, Maurice (Français, 1870-1943)

    Peintre, graveur, décorateur et théoricien influent dont les idées ont contribué à l’essor de l’esthétique antinaturaliste du modernisme. Denis est l’un des membres fondateurs des Nabis, un groupe d’artistes avant-gardistes actifs à Paris de 1888 à 1900. Il est également bien connu pour ses œuvres ultérieures ouvertement religieuses.

  • Déposition de croix

    Peinture sur panneau (v. 1440) du grand artiste néerlandais Rogier van der Weyden, conservée au Musée du Prado à Madrid. Considérée comme un exemple de sa spiritualité et de son remarquable raffinement, c’est l’une des représentations les plus influentes d’une Déposition de croix de cette école.

  • Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu)

    Formé en 1911, collectif d’artistes d'intérêts et de styles disparates — notamment Wassily Kandinsky, Paul Klee, August Macke et Franz Marc —, et considéré comme représentant le sommet de l’expressionnisme allemand. Le groupe présente seulement deux expositions avant d’être démantelé au début de la Première Guerre mondiale.

  • dessous

    Première couche de peinture sur le substrat, qui détermine les valeurs de saturation des couleurs à venir. En règle générale, le dessous est presque entièrement, voire totalement, couvert par des couches subséquentes de peinture.

  • Desvallières, Georges (Français, 1861-1950)

    Peintre très influencé par l’artiste symboliste Gustave Moreau au début de sa carrière. Dans ses œuvres plus tardives, Desvallières représente des scènes de la vie quotidienne, pour enfin se consacrer à la peinture de sujets religieux. En 1919, il fonde les Ateliers d’art sacré avec Maurice Denis.

  • Dewdney, Selwyn (Canadien, 1909-1979)

    Artiste, professeur et auteur de London (Ontario), actif dans l’essor de la scène artistique locale au milieu du siècle. L’un des premiers Canadiens à peindre des toiles abstraites, il est aussi un spécialiste de l’art autochtone et le cofondateur du premier programme d’art thérapie en milieu psychiatrique du pays.

  • Diaghilev, Sergei (Russe, 1872-1929)

    Critique d’art et imprésario réputé, fondateur, en 1909, des Ballets russes, une compagnie novatrice qui contribue considérablement à l’émergence des arts de la scène en réunissant des artistes de toutes les disciplines, dont beaucoup sont devenues des icônes de l’art du vingtième siècle.

  • Dickinson, Sterling (États-unien, 1909-1998)

    Né à Chicago et éduqué au sein d’écoles prestigieuses aux États-Unis et en France, Dickinson voyage au Mexique en 1934, et y reste ensuite pour la plus grande partie de sa vie. Devenu directeur de la Escuela Universitaria de Bellas Artes à San Miguel de Allende, il a contribué à l’établissement de la ville comme noyau de la vie artistique états-unienne expatriée.

  • Dix, Otto (Allemand, 1891-1969)

    On doit à ce graveur et peintre expressionniste une galerie de portraits satiriques féroces, voire grotesques, des protagonistes de la république de Weimar. Pionnier de la Neue Sachlichkeit (Nouvelle objectivité), Dix a pour thèmes principaux la guerre, la prostitution et la dépravation.

  • Documenta

    Documenta est l’une des manifestations internationales les plus anciennes et les plus importantes en matière d’art moderne et contemporain. Elle est créée en 1955 à Kassel, en Allemagne, afin, principalement, de renouer le dialogue artistique avec ce pays après la Seconde Guerre mondiale. L’exposition a lieu tous les cinq ans dans cette même ville.

  • Doig, Peter (Britannique, né en 1959)

    Né à Édimbourg, Doig passe son enfance et sa jeunesse au Canada, puis s’installe à Trinidad. Ses tableaux se vendent aujourd’hui à des prix élevés. S’inspirant du modernisme et de la culture populaire, il accentue les couleurs et le traitement pour évoquer des paysages étranges, souvent dotés d’une présence humaine et d’une ambiance fantastique et inquiétante. Il voyage abondamment, peint toujours en atelier et crée fréquemment des séries.

  • Dona, Lydia (Roumaine/Américaine, née en 1955)

    Dona reçoit sa formation à Jérusalem avant de s’installer à New York, où elle étudie sous la tutelle de Keith Haring à la School of Visual Arts. Ses peintures aux couleurs vives chevauchent la frontière entre l’abstraction et la figuration, entre le geste et la géométrie rigide. Des formes inspirées du graffiti occupent une place importante dans ses toiles.

  • Dorland, Kim (Canadien, né en 1974)

    Peintre portraitiste et paysagiste connu pour l’empâtement épais, presque sculptural, de ses surfaces. Son exposition You Are Here: Kim Dorland and the Return to Painting (Vous êtes ici : Kim Dorland et le retour de la peinture), présentée en 2013-2014 à la Collection McMichael d’art canadien à Kleinburg, en Ontario, réunit une cinquantaine de ses tableaux accompagnés d’œuvres de Tom Thomson, de David Milne et d’Emily Carr.

  • Dorset Fine Arts

    Service de commercialisation en gros de la West Baffin Eskimo Co-operative (maintenant connue sous le nom d’Ateliers Kinngait) fondé à Toronto en 1978. Dorset Fine Arts distribue des sculptures, des estampes et des dessins inuits sur les marchés internationaux.

  • Dove, Arthur (Américain, 1880-1946)

    Moderniste américain important et un des premiers artistes des États-Unis à créer des œuvres entièrement non représentationnelles. On remarque, parmi ses sources d’inspiration, les peintres français d’avant-garde Henri Matisse et Paul Cézanne, ainsi que le cubisme et le futurisme. Sa première exposition individuelle a lieu à la 291 Gallery d’Alfred Stieglitz à New York.

  • Dreier, Katherine (Américaine, 1877-1952)

    Peintre, collectionneure, mécène et — après sa découverte de l’avant-garde européenne à l’Armory Show en 1913 —, fervente partisane de l’art moderne en Amérique. Pour défendre sa cause, Dreier cofonde la Société Anonyme avec Marcel Duchamp et Man Ray en 1920.

  • Drouin, Michèle (Canadienne, née en 1931)

    Poète et peintre qui étudie en 1951 à l’École des beaux-arts de Québec sous Jean Paul Lemieux, dont l’influence est perceptible dans le style figuratif de ses premiers tableaux. À partir des années 1970, Drouin se tourne vers l’abstraction. La découverte de la poésie surréaliste marque autant son écriture que sa production visuelle, plus sensuelle que le travail des plasticiens qui évoluent à Montréal à la même époque. En 1992, elle est nommée à l’Académie royale des arts du Canada.

  • Du Creux, François (Français, 1596-1666)

    Prêtre et historien qui entre dans la Compagnie de Jésus en 1614. Il est l’auteur des Gistoriae Canadensis, une histoire illustrée du Canada que Du Creux tire de ses contacts avec les missionnaires de la Nouvelle-France, incluant Jean de Brébeuf et Paul Le Jeune.

  • Dubuffet, Jean (Français, 1901-1985)

    Artiste avant-gardiste rebelle dont la carrière s’étend sur une cinquantaine d’années et dont l’œuvre se compose de peintures, de sculptures et de gravures. Dubuffet s’est insurgé toute sa vie contre le conformisme et l’autorité. Son œuvre est caractérisé par des changements fréquents de style et un goût marqué pour l’expérimentation.

  • Duchamp, Marcel (Français/Américain, 1887-1968)

    Parmi les artistes penseurs les plus importants du vingtième siècle, Duchamp influence l’art conceptuel, le pop art et le minimalisme. Mieux connu pour son extraordinaire tableau, Nu descendant un escalier, no2, 1912, il est également renommé pour ses sculptures ready-made, dont l’urinoir Fontaine, 1917, et L.H.O.O.Q, 1919, l’œuvre par laquelle il « profane » La Jaconde, 1503.

  • Dumas, Paul (Canadien, 1928-2005)

    Critique d’art, historien et collectionneur à qui l’on doit des écrits notables sur des artistes québécois tels qu’Alfred Pellan, Benoît East, Jean Paul Lemieux, Claude Picher, Paul André et Jean Dallaire. Dumas est également médecin et s’intéresse au rôle de l’art dans l’histoire de la médecine.

  • Dumouchel, Albert (Canadien, 1916-1971)

    Peintre, graveur et éducateur. Durant sa carrière, Dumouchel pratique divers styles dont le surréalisme, l’abstraction et le figuratif, et produit un corpus qui reflète le parcours de l’art moderne au Québec. En 1948, il est cosignataire du manifeste, Prisme d’yeux, tout comme le peintre Alfred Pellan.

  • Duncan, Douglas (Canadien, 1902-1968)

    L’un des premiers chantres de l’art canadien, Douglas Duncan est relieur, marchand d’art et collectionneur. Il fonde et dirige la Picture Loan Society, première galerie canadienne à stimuler l’achat d’œuvres d’art en les proposant d’abord en location.

  • Dunham, Carroll (Américain, né en 1949)

    Peintre abstrait dont la pratique remonte aux années 1970 à New York, et dont les premières œuvres évoquent ses prédécesseurs modernistes comme Arshile Gorky et André Masson. Ses peintures plus récentes emploient souvent des formes inspirées de la bande dessinée et des couleurs criardes, et reflètent son intérêt pour la matière organique.

  • Delva, Thierry ( Belge/Canadien, né en 1955)

    Sculpteur et artiste conceptuel préoccupé par les problèmes soulevés par le modernisme du vingtième siècle, y compris l’autoréférentialité, la forme et le contenu, et le matériau. Son travail est régulièrement exposé partout au Canada. Il est professeur à l’Université NSCAD à Halifax.

  • Demuth, Charles (Américain, 1883-1935)

    Aquarelliste et peintre à l’huile, Demuth est l’un des principaux contributeurs du précisionnisme, un mouvement qui a intégré des influences cubistes, telles que les plans géométriques aux traits acérés et les couleurs vives, au paysage américain. Demuth a représenté de manière privée les sous-cultures gays de Paris et de New York.

  • Dickinson, Preston (Américain, 1889-1930)

    Peintre précisionniste américain, Dickinson se spécialise dans la représentation de sujets industriels et de paysages urbains rendus par des formes géométriques créées par couches successives. Dickinson suit les cours de William Merritt Chase à New York. Parmi ses influences, on relève les cubistes parisiens, Paul Cézanne, le futurisme et les estampes japonaises.

Download Download