Snap No 17 1972-1973

Snap No 17  1972-1973

Harold Town, Snap No 17, 1972-1973

Huile et lucite sur toile, 182,9 x 182,9 cm
Christopher Cutts Gallery, Toronto 

Réalisée de 1972 à 1976, la série de peintures Snap a un impact puissant, attribuable à ses explosions intenses de couleurs et ses formes simples et concentrées. Town applique le pigment en étirant une ficelle imbibée de peinture devant la toile, pour ensuite relâcher la ficelle vers la surface. Ce sont « des peintures extrêmement exigeantes qui sont créées un huitième de pouce à la fois », comme l’explique le critique Gary Michael Dault. En même temps, Snap N17 contient un lexique des motifs abstraits employés depuis longtemps par Town. Il met l’accent sur les coins du tableau; des disques de couleur suggérant un mouvement vers l’avant et l’arrière sont coupés par le cadre, ce qui laisse entendre que l’espace se prolonge au-delà des frontières du tableau. Du côté gauche, une mystérieuse forme abstraite s’avance brusquement vers nous, sa silhouette ressemblant à des moulures architecturales (comme dans la série Parks), tout en évoquant un geste comique, comme un coup de poing ou un bras tendu dans un mouvement de danse. Deux petites entités contrastantes — peintes en aplat et aux contours clairement définis — semblent flotter devant le tableau. Chaque élément de la peinture est fortement ambigu; ensemble, ces éléments créent un espace illusoire et fictif. L’objectif premier est la richesse de la couleur et la force de l’impact : la toile avale le regardeur et domine tout espace dans lequel elle se trouve.

Download Download