La carrière de Town est abordée dans toutes les publications consacrées à l’art moderne au Canada. L’historique de ses expositions est vaste, et ses écrits et entrevues ont été conservés. Ses archives sont détenues par Bibliothèque et Archives Canada, à Ottawa.

 

 

Expositions clés

L’historique des expositions consacrées à Town est volumineux. Un certain nombre d’expositions, dont plusieurs sont accompagnées de catalogues comprenant de précieux essais (tel qu’indiqué), sont énumérées ci-dessous. Une liste plus détaillée peut être consultée dans les publications de David Burnett (1986) et d’Iris Nowell (2010).

 

Art Canada Institute, Catalogue for the 1975 exhibition Indications: Harold Town, 1944–1975 at the Art Gallery of Windsor
Catalogue de l’exposition de 1975, Indications: Harold Town, 1944–1975 à la Art Gallery of Windsor.
Art Canada Institute, Flyer for the 1987 exhibition Town: Works on Paper, 1952–1987 at the Canada House Cultural Centre Gallery, London, England
Dépliant de l’exposition de 1987, Town: Works on Paper, 1952–1987 à la galerie du Centre culturel de la Maison du Canada, Londres, Angleterre.

 

1954

Mars 1954, Painters Eleven, Roberts Gallery, Toronto. L’exposition inaugurale du collectif Painters Eleven. Expositions annuelles subséquentes de Painters Eleven, 1955-1957, accompagnées de catalogues; circulation assurée par le Musée des beaux-arts du Canada, 1958, 1958-1959.

Prints, Picture Loan Society, Toronto. Première exposition individuelle de gravures; seconde exposition de gravures dans la même galerie, 1956.

1955

Octobre 1955, One Man Show: Recent Colour Print Collages, Helene Arthur Upstairs Gallery, Toronto. Expositions individuelles subséquentes dans la même galerie (sous son nouveau nom de Mazelow Gallery) en 1966, 1967, 1969, 1970, 1972, 1973, 1974 et 1975. 

1956

Juin-octobre 1956, 28e Biennale de Venise, Louis Archambault, Jack Shadbolt, Harold Town

1957

Janvier 1957, Harold Town, Gallery of Contemporary Art, Toronto. Première exposition individuelle de peintures. 

Mars 1957, Autographic Prints by Harold Town, Galerie L’Actuelle, Montréal. 

Juillet-septembre 1957, 2e Biennale internationale de gravure de Ljubljana, Yougoslavie. Town y reçoit un prix, et son travail y sera de nouveau présenté en 1959, 1961 et 1963.

Juillet-novembre 1957, Triennale de Milan 

Septembre-décembre 1957, 4e Biennale de São Paulo. Town se mérite le prix Arno. 

1958

Octobre 1958, Two Canadian Painters: Paul-Émile Borduas and Harold Town, Arthur Tooth & Sons Gallery, Londres, Angleterre.

1959

Janvier-février 1959, Town Collages, Jordan Gallery, Toronto. Catalogue avec un essai de Robert Fulford.

Septembre-octobre 1959, An Exhibition of Drawings by Harold Town, Laing Galleries, Toronto. Exposition subséquente dans la même galerie, 1961. Catalogues avec essais signés Robert Fulford. (L’exposition de 1961, où 30 œuvres sont vendues dans les deux heures suivant l’ouverture, assure à Town une grande notoriété.)

1960

Guggenheim International Exhibition, Solomon R. Guggenheim Museum, New York. Catalogue.

Octobre-novembre 1960, Salon d’automne : Kazuo Nakamura et Harold Town, Musée des beaux-arts de Montréal. 

1962

Janvier 1962, Harold Town, Kitchener-Waterloo Art Gallery.


Avril-mai 1962, Harold Town: New Paintings, Collages, Drawings, Jerrold Morris International Gallery, Toronto. Expositions subséquentes dans la même galerie, 1964, avec catalogue et essai d’Elizabeth Kilbourn; 1966; 1967, avec catalogue et essai de Jerrold Morris; 1969. 

Octobre-novembre 1962, Art of the Americas, Trabia-Morris Gallery, New York.

Novembre 1962-janvier 1963, Town, Andrew-Morris Gallery, New York. 

Décembre 1962, Harold Town, Galerie Dresdnere, Montréal. Expositions subséquentes dans la même galerie, 1964. 

1963

Mars 1963, Town: An Exhibition of Recent Paintings of the Theme of « The Tyranny of the Corner », Fairleigh Dickinson University, Madison, NJ.

Novembre-décembre 1963, première Biennale américaine de Grabado, Santiago. La section canadienne (Kay Fenwick, commissaire) se mérite le Grand Prix de la meilleure représentation nationale; Town reçoit le deuxième prix pour l’achat d’une œuvre. 

1964

Mars 1964. Harold Town Retrospective: 80 Drawings, Jerrold Morris International Gallery, Toronto. Catalogue avec un essai d’Elizabeth Kilbourn.

Juin-octobre 1964, 32e Biennale de Venise, Harold Town et Elza Mayhew.

Octobre-novembre 1964, Thirteen Paintings by Harold Town, Vancouver Art Gallery.  

Octobre-novembre 1964, Harold Town Paintings, Bonino Gallery, New York. 

1966

Janvier-février 1966, Sears Vincent Price Gallery, Chicago. Expositions subséquentes dans la même galerie, 1967, 1968, 1969. 

Mai 1966, Exhibition of Autographic Prints and Drawings in Brush, Pen and Ink, Kitchener-Waterloo Art Gallery.

Juin 1966, Harold Town, Waddington Galleries, Montréal. Expositions subséquentes dans la même galerie en 1970, 1972, 1974, 1977, 1978, 1979 et 1980, et chez Waddington, à Toronto, en 1981.

1967

Janvier 1967, Harold Town Paintings, Scarborough College, Université de Toronto. 

1969

Janvier 1969, Harold Town: Enigmas, Hart House, Université de Toronto.

1970

Février 1970, Retrospective Drawing Exhibition, Art Gallery of Windsor.

1973

Mai-juin 1973, Harold Town: The First Exhibition of New Work, 1969–1973, Robert McLaughlin Gallery, Oshawa; commissaire : Kay Reid. Catalogue avec essai de David P. Silcox. Tournée ontarienne. 

1975

Indications: Harold Town 1944–1975; Paintings, Collage, Drawings, Prints, Sculpture, Art Gallery of Windsor; commissaire : Ted Fraser. L’exposition a ensuite été présentée, sous une forme réduite, à la Sarnia Public Library and Art Gallery, octobre-novembre 1975; Macdonald Block, Queen’s Park, Toronto, décembre 1975-janvier 1976. Catalogue avec un essai de Ted Fraser, qui comprend des renseignements obtenus directement de l’artiste.

1980

Septembre-octobre 1980, Poets and Other People: Drawings by Harold Town, Art Gallery of Windsor. Catalogue avec un essai de Robert Fulford. 

1986

Mai 1986, Harold Town: A Retrospective, Musée des beaux-arts de l’Ontario. Catalogue sous forme de livre, par David Burnett.

1987

Juin-septembre 1987, Town: Works on Paper, 1952–1987, galerie du Centre culturel de la Maison du Canada, Londres, Angleterre. Présentée ensuite au Centre culturel canadien, Paris, France, décembre 1987-janvier 1988; à la Koffler Gallery, Toronto, décembre 1989. Catalogue avec un essai de David Burnett.

1997

Novembre 1997, Magnificent Decade: The Art of Harold Town, 1955–1965, Moore Gallery, Toronto. Catalogue. 

Novembre 1997, Harold Town, Archives nationales du Canada, Ottawa. Exposition d’articles provenant du fonds Harold Town, acquis par les Archives nationales.

 

 

Les écrits de Harold Town

Town possède un don pour l’écriture. Il signe régulièrement des commentaires culturels pour la presse écrite canadienne, de même que des textes polémiques sur l’art contemporain, et il parle de sa pratique artistique dans le cadre d’entrevues. Toutefois, il ne prise guère la théorie et s’entend avec son critique préféré, Harold Rosenberg, pour dire que « les mots ne devraient pas venir à l’appui de l’art ». Certains des plus révélateurs parmi ses écrits, ses entrevues et ses publications sous forme de livre sont énumérés ci-dessous, par ordre chronologique.

 

Art Canada Institute, Poster for the 1973 exhibition Harold Town: The First Exhibition of New Work, 1969–1973 at the Robert McLaughlin Gallery, Oshawa
Affiche de l’exposition de 1973, Harold Town: The First Exhibition of New Work, 1969–1973, à la Robert McLaughlin Gallery, Oshawa.

Invitation à l’exposition Painters Eleven, Roberts Gallery, Toronto, 1955.
Comprend un énoncé de Town.

Painters Eleven. Toronto : Roberts Gallery, 1957. Catalogue.
Comprend un énoncé et un essai de Town.

Introduction de Painters Eleven with Ten Distinguished Artists from Quebec. Toronto : Park Gallery, 1958. Catalogue.
 

« Toronto’s Beauty Enthralls Painter ». Toronto Telegram, 16 novembre 1960.

 Kilbourn, Elizabeth. « Eighteen Print Makers ». Canadian Art 18, no 2 (mars/avril 1961): p. 110-111.
Comprend une description formulée par Town de la gamme complète de ses processus de création d’estampes.

« An Afternoon with Harold Town ». Entrevue réalisée par Jerrold Morris et John Richmond. Imperial Oil Review, octobre 1962.
Town y aborde la définition de l’art, les mouvements d’art contemporain, les critères de qualité de la peinture et le mythe romantique de l’inspiration.

Layton, Irving, éd. Love Where the Nights Are Long: An Anthology of Canadian Poems. Avec des illustrations de Harold Town. Toronto : McClelland & Stewart, 1962.

Town, Harold, et David P. Silcox. Enigmas. Toronto : McClelland & Stewart, 1964.
La préface de Town accompagnant ces dessins insaisissables représente une diatribe on ne peut plus explicite contre tout ce qui le vexe ou l’agace en matière de culture et de politique canadiennes à l’époque.

Town, Harold. « The Art Boom That Was a Trifle Flat-Chested—Not a Complete Bust ». Dans Canadian Art Today, préparé pour la publication par William Townsend, p. 36-44. Greenwich, CT : New York Graphic Society, 1970.
L’article de Town est inclus à la suite de celui du commissaire Dennis Reid, intitulé « Notes on the Toronto Painting Scene, 1959–69 », qui dénigre le travail de Town, instaurant une animosité durable entre les deux hommes; Town réplique en formulant une perspective d’artiste sur la scène artistique torontoise.

Town, Harold. Silent Stars, Sound Stars, Film Stars. Toronto : McClelland & Stewart, 1971.

« Sinews of an Ideal Critic ». Globe and Mail, 5 mai 1973.
Town se prononce sur les critiques d’art de son temps, y compris Harold Rosenberg et Clement Greenberg.


Town, Harold. Albert Franck: Keeper of the Lanes. Toronto : McClelland & Stewart, 1974.
Un hommage au peintre torontois que Town considère comme un important mentor.

« From the CN Pinnacle to an AGO Exhibit, Harold Town Muses on Professionalism, Quackery ». Globe and Mail, 3 mai 1975.
Un exemple typique de commentaire culturel signé Harold Town.

Town, Harold, et David P. Silcox. Tom Thomson: The Silence and the Storm. Toronto : McClelland & Stewart, 1977.
Un ouvrage qui deviendra un des plus gros vendeurs de l’année; le texte de Town est remarquable pour l’interprétation détaillée qu’il propose du sens et des méthodes des peintures de Thomson, et parce qu’il peut être lu comme un manifeste présentant la vision de l’art selon Town.

 

 

Films

Les archives de la CBC détiennent des séquences filmées de Town, qui ne sont pas aisément accessibles.

Christopher Chapman. Pyramid of Roses. Christopher Chapman Ltd. & Chartres Film, 1982. Film 35 mm, 10 minutes.
Un film au sujet des Vale Variations de Town.

 

 

Interprétations critiques

De son vivant, l’œuvre de Town se trouve constamment sous la loupe, faisant l’objet de nombreuses discussions et d’une attention critique incessante. Sa réputation continue d’être réévaluée tandis que ses œuvres suscitent aujourd’hui un renouveau d’intérêt et donnent lieu à de nouvelles études. Durant sa vie, on assiste à une grande polarisation dans les discussions opposant ses défenseurs, qui ont un accès étendu à ses œuvres, et les critiques et commissaires dont les cadres de référence esthétiques sont concurrents, ou qui se sentent aliénés par son comportement outrancier. On retrouve des réactions fort intéressantes à son travail dans les catalogues d’exposition énumérés ci-dessous. Même parmi les critiques qui sont bien disposés à l’égard de Town, il existe des désaccords importants quant aux mérites respectifs de ses diverses séries d’œuvres tardives. Des études plus approfondies devront être effectuées afin que nous puissions mieux comprendre les sources, les implications et les significations potentielles d’un corpus caractérisé par sa diversité, sa complexité et sa profondeur.

 

BURNETT, David. Town. Toronto : Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1986.
Ce catalogue d’exposition sous forme de livre richement illustré est préparé en vue de la rétrospective définitive de Town, présentée au Musée des beaux-arts de l’Ontario. À titre de commissaire, David Burnett a de longues discussions avec l’artiste au sujet de ses techniques, ses idées et son évolution, ayant accès à une grande partie des œuvres réalisées jusque là. L’objectif de Burnett est de montrer « tout au long de ses changements et de ses constantes, de ses contrastes internes et de ses réponses extérieures, de ses innovations et de ses critiques, l’intégrité de la production [de Town]. » Il réalise une analyse détaillée de diverses œuvres représentatives des séries les plus importantes de Town, faisant ressortir les constantes et les préoccupations sous-jacentes qui s’en dégagent. Le catalogue comprend un historique détaillé de ses expositions et un bibliographie de l’artiste jusqu’en 1986, soit quatre ans avant son décès.

FULFORD, Robert. Harold Town: Drawings. Toronto : McClelland & Stewart, 1969.
Un vaste recueil de dessins de Town, commentés par un critique influent qui l’a bien connu.

NOWELL, Iris. P11: Painters Eleven; The Wild Ones of Canadian Art. Vancouver : Douglas & McIntyre, 2010.
Un compte rendu captivant de Painters Eleven et des carrières de ses membres. La section consacrée à Town, qui comporte d’excellentes illustrations et une foule d’anecdotes, est rédigée par un écrivain qui est un proche ami de Town.

 

 

Lecture additionnelle

En plus des sources susmentionnées, les lecteurs pourront trouver utiles les titres suivants.

Burnett, David. Town: Works on Paper, 1952–1987. Londres : galerie du Centre culturel de la Maison du Canada, 1987. Catalogue.

Dault, Gary Michael. « Harold Town ». Canadian Art, printemps 1986, p. 45-53.

———. Harold Town: The Snap Paintings. Toronto : Christopher Cutts Gallery, 2011. Catalogue.

Hale, Barrie. Introduction à Toronto Painting: 1953–1965. Ottawa : Musée des beaux-arts du Canada, 1972. Catalogue.

———. Out of the Park: Modernist Painting in Toronto, 1950–1980. Provincial Essays, vol. 2. Toronto : Phacops Publishing Society, 1985.

Leclerc, Denise. La crise de l’abstraction au Canada : les années 1950. Ottawa : Musée des beaux-arts du Canada, 1992.

Murray, Joan. Confessions of a Curator. Toronto : Dundurn Press, 1996.

Nasgaard, Roald. Abstract Painting in Canada. Vancouver : Douglas & McIntyre; Halifax : Art Gallery of Nova Scotia, 2007. 

Nowell, Iris. Hot Breakfast for Sparrows: My Life with Harold Town. Toronto : Stoddart, 1992.

Town, Harold, Robert Fulford et David P. Silcox. Magnificent Decade: The Art of Harold Town, 1955–1965. Toronto : Moore Gallery, 1997. Catalogue.

Town, Harold et Kenneth Saltmarche. Indications: Harold Town 1944–1975; Paintings, Collage, Drawings, Prints, Sculpture. Préface de Ted Fraser. Windsor : Art Gallery of Windsor, 1975.

Townsend, William, éd. Canadian Art Today. Greenwich, CT : New York Graphic Society, 1970.

 

Download Download