À propos de l’auteur

Gerta Moray

Gerta Moray est professeure émérite à l’Université de Guelph, où elle a enseigné l’histoire de l’art à l’école des beaux-arts et de musique de 1989 à 2005. Elle continue d’écrire et de présenter des conférences sur l’art moderne et contemporain, l’art des femmes, la théorie féministe et l’art canadien, vus sous une optique locale et internationale. 

 

Moray est l’auteure de Mary Pratt (McGraw-Hill Ryerson Press, 1989), qu’elle cosigne avec Sandra Gwynn, et de Unsettling Encounters: First Nations Imagery in the Art of Emily Carr (UBC Press, 2006), qui lui vaudra un Prix Clio de la Société historique du Canada et une présélection au National Award for Canadian Non-Fiction de Colombie-Britannique. Elle a publié des articles dans le Journal of Canadian Studies, RACAR, The Burlington Magazine, Canadian Art et C Magazine, a contribué des chapitres à divers ouvrages, en plus de rédiger des catalogues d’expositions pour des artistes tels que Suzy Lake, Jakub Dolejs, Mary Kavanagh, Natalka Husar et Margaret Priest.

 

Née en Tchécoslovaquie, Moray fait ses études et débute sa carrière en Angleterre. En 1970, elle s’établit à Toronto, où ses deux filles voient le jour. Elle détient un doctorat en histoire de l’art de l’Université de Toronto, un diplôme d’études supérieures en histoire de l’art du Courtauld Institute, et une maîtrise en histoire moderne de l’Université d’Oxford. En Angleterre, elle a enseigné aux universités de Sheffield, de Stirling et d’Édimbourg, tandis qu’au Canada, elle a enseigné aux universités de Guelph et de Toronto (campus de Scarborough), au Nova Scotia College of Art & Design et à l’Université OCAD.

Download Download