Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Coupe transversale de Vinnitsia en Ukraine, 1939 1968

Coupe transversale de Vinnitsia en Ukraine, 1939 1968

William Kurelek, Cross Section of Vinnitsia in the Ukraine, 1939 (Coupe transversale de Vinnitsia en Ukraine, 1939), 1968
Stylo à bille, encre, peinture de bâtiment, panneau, huile et graphite sur Masonite, 57,5 x 76 cm

Winnipeg Art Gallery

Art Canada Institute, William Kurelek,
William Kurelek avec l’enseigne qu’il a créée pour son exposition The Burning Barn: 16 Paintings by William Kurelek, qui a eu lieu à la Hart House Art Gallery de l’Université de Toronto, du 11 au 29 mars 1969.

Cette œuvre, qui fait partie du cycle de seize images intitulé Burning Barn (Grange en feu), a été exposée au public pour la première fois en mars 1969, à la Maison Hart de l’Université de Toronto. La composition, qui présente les atrocités politiques commises par les autorités soviétiques en Ukraine pendant les années 1930, est une condamnation de l’oppression soviétique. Il s’agit, dans l’œuvre de Kurelek, de sa tentative la plus positive de célébrer une « nouvelle conscientisation collective [des] conditions difficiles des moins fortunés tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays » grâce au « nouveau “village global ».

 

Regardant à travers des barreaux de prison, le spectateur est témoin du Massacre de Vinnitsia, lors duquel près de 10 000 citoyens, la plupart étant des Ukrainiens ethniques, ont été exécutés par la police secrète de Staline pendant les Grandes Purges de 1937-1938. Au-dessus des fosses communes, des résidents se rassemblent dans un parc où la propagande communiste va bon train. Coupe transversale révèle la sensibilité de Kurelek à l’égard de la complexité de l’histoire ukrainienne, un récit trop souvent réduit à des images de Cosaques et de travailleurs agraires.

 

Grange en feu de 1969 est le troisième « cycle à caractère socioreligieux » de l’artiste, après Experiments in Didactic Art (Expérimentations en art didactique), 1963, et Glory to Man in the Highest (Gloire à l’homme dans toute sa splendeur), 1966. Kurelek a initialement donné à la série un titre plus cryptique, « Health » (« Santé »). Le titre final provient d’un article écrit en 1967 par un critique d’art edmontonien, qui cite l’artiste disant que les gens aujourd’hui sont « comme des enfants jouant dans une grange en feu », inconscients de la proximité de leur destruction prochaine.

 

Download Download