Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Le pionnier ukrainien 1971, 1976

Le pionnier ukrainien 1971, 1976

William Kurelek, The Ukrainian Pioneer (Le pionnier ukrainien), 1971, 1976

Acrylique, mine de plomb et crayon de couleur (gouache et aquarelle?) sur Masonite, chaque panneau de l’hexaptyque : 152,5 x 121,5 cm

Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa

William Kurelek fait le premier de ses deux voyages en Ukraine au printemps de 1970. Il voyage avec Olha et Mykola Kolankiwsky, des collectionneurs d’art et mécènes qui partagent l’héritage ukrainien occidental de Kurelek. Cette expérience a inspiré Le pionnier ukrainien que Kurelek commence en octobre 1971. Le tableau est complété et installé à la Niagara Falls Art Gallery and Museum à la fin du mois de novembre.

 

Art Canada Institute, William Kurelek,
illiam Kurelek, The Ukrainian Pioneer, No. 1–No. 6 (Le pionnier ukrainien, no 1-no 6), 1971, 1976, acrylique, mine de plomb et crayon de couleur (gouache et aquarelle?) sur Masonite, chaque panneau 152,5 x 121,5 cm, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.

 

Cette composition épisodique de six panneaux relate l’histoire de l’immigration ukrainienne au Canada au début du vingtième siècle. Kurelek peint un récit de progrès, commençant avec l’enfant paysan ukrainien « courant pieds nus dans la neige pour quêter des victuailles chez ses voisins mieux nantis » et finissant avec une image de son père « roi du blé », au milieu d’un champ de blé doré lui arrivant à la taille. À l’instar de l’œuvre Dans l’automne de la vie, 1964, la célébration de « la terre, du confort et de la richesse » est troublée dans ce dernier tableau par un nuage atomique au loin, sur la ligne d’horizon que partagent les six panneaux. Avec l’aval des Kolankiwsky, Kurelek et quelques-uns de ses aides d’atelier ont fait des changements mineurs aux tableaux pendant l’été 1976Le pionnier ukrainien a été acquis à la Niagara Falls Art Gallery and Museum par le gouvernement canadien et a été accroché dans la Chambre des Communes en 1983, puis transféré au Musée des beaux-arts du Canada en 1990.

Download Download