En Télécharger le livre Tous les livres d’art Accueil

Allée des mâts totémiques 1907

Emily Carr, Allée des mâts totémiques, Sitka, 1907

Emily Carr, Totem Walk at Sitka (Allée des mâts totémiques, Sitka), 1907

Aquarelle sur papier, 38,5 x 38,5 cm

Art Gallery of Greater Victoria

Art Canada Institute, Emily Carr, Alaska Journal, page 35, 1907
Emily Carr, Journal d’Alaska, page 35, 1907, collection privée : « À l’approche du jour de notre départ de Sitka, nous nous sommes rendues au village indien et nous avons acheté une ou deux curiosités en souvenir de notre joyeux voyage et pour offrir à nos amis. »

Allée des mâts totémiques, Sitka illustre bien le niveau de maîtrise artistique atteint par Emily Carr au terme de la formation conventionnelle qu’elle a reçue au début de sa carrière à San Francisco et à Londres. Réalisé lors du voyage en Alaska qu’elle a fait avec sa sœur Alice, il s’agit d’une peinture importante, mais étrange. L’artiste est confuse à l’époque : elle collectionne des « curiosités », des objets fabriqués par les autochtones, tout en s’efforçant de saisir les éléments conceptuels et stylistiques de leur culture.  

 

De 1907 à 1910, Carr réalise une série de peintures qui révèlent le regard ethnographique qu’elle pose sur ses thèmes autochtones. Dans ces œuvres qui représentent des villages et leurs habitants, elle peint des mâts totémiques, des structures et, à l’occasion, s’attarde sur certains individus. Réalisé principalement à l’aquarelle, Allée des mâts totémiques, Sitka révèle les techniques naturalistes traditionnelles de composition, de style et de couleur qu’elle a acquises dans ses cours d’art. Elle représente un groupe de mâts tlingits et haïdas qui avaient été retirés de leur emplacement traditionnel pour être érigés dans un tout nouveau parc après avoir été exposés à l’Exposition universelle de St. Louis en 1904. 
 

Allée des mâts totémiques, Sitka est un tournant pour Carr : encouragée par un artiste américain (que l’on croit être Theodore J. Richardson (1855-1914)) elle décide de poursuivre son projet de faire l’inventaire illustré des mâts totémiques et des villages autochtones de la province.

Télécharger Télécharger