Des années 1950 à 1980, Harold Town (1924-1990) se révèle comme une figure brillante de l’art canadien. Il contribue de façon importante au mouvement de l’expressionnisme abstrait au Canada en tant que membre fondateur du collectif Painters Eleven. Dans le domaine des arts graphiques, il obtient une reconnaissance internationale pour les estampes qu’il réalise dans les années 1950, et ce, alors que ses tableaux récoltent en même temps des prix records et vivifient la nouvelle scène artistique à Toronto. En vertu d’une notoriété internationale acquise très tôt et de sa détermination à créer un art pouvant s’imposer à l’échelle mondiale, tout en restant établi à Toronto, Town donne une confiance et une maturité nouvelles à la scène artistique canadienne.

 

« Harold Town apporte une contribution importante au mouvement de l’expressionnisme abstrait canadien des années 1950 en tant que membre de Painters Eleven. Il a subséquemment créé un corpus d’œuvres aussi vaste que varié, explorant une suite de thèmes cohérents, en constante évolution. Ses peintures, ses collages, ses dessins et ses estampes instaurent un dialogue dynamique entre les moyens d’expression traditionnels et l’environnement urbain et technologique de son époque. »Gerta Moray

 

À une période où on s’attend à ce que les artistes élaborent un style original et personnel, Town crée un corpus d’œuvres aussi vaste que varié – peinture, dessin, gravure, collage, assemblage et sculpture – se déclinant habituellement en séries, faisant toujours preuve d’une rigueur expérimentale et explorant une suite de thèmes cohérents, en constante évolution : l’environnement urbanisé; les contrastes entre la spontanéité et l’ordre, entre la discorde et l’harmonie; l’expérience érotique et les rôles masculins et féminins; et une réflexion sur une période de l’histoire de l’art caractérisée par l’accès simultané à une vaste gamme de langages et de codes visuels. Respectueux des techniques et du savoir-faire qu’exigent tous les médias, Town a la conviction que la création artistique peut élargir ses horizons et enrichir la façon dont il appréhende le monde dans lequel il vit.

 

Harold Town. Sa vie et son œuvre explore l’histoire de l’un des artistes canadiens les plus connus au milieu du XXe siècle. Town concevait l’art comme un mélange complexe de langages différents qui demandent à être étudiés et compris. Ce livre révèle comment l’œuvre de Town a instauré un dialogue dynamique entre les moyens d’expression artistique traditionnels et l’environnement urbain et technologique de son époque. 

 

Professeure émérite à l’Université de Guelph, Gerta Moray a occupé des postes au sein de diverses universités britanniques et canadiennes. Ses recherches actuelles portent sur l’art moderne et contemporain, qu’elle examine dans des optiques féministes et internationales. Grande spécialiste d’Emily Carr, elle a publié Unsettling Encounters: First Nations Imagery in the Art of Emily Carr (University of British Columbia Press, 2006) de même que plusieurs articles et catalogues d’exposition sur des artistes canadiens contemporains.

Our Sponsors Our Sponsors
Download Download