Peintre à l’aisance technique inégalée et cinéaste expérimental novateur, Jack Chambers (1931-1978) investit son art et sa vie de la même passion. Toujours audacieux dans la poursuite de ses désirs, il quitte London, Ontario, en 1953 et se présente sans s’annoncer chez Pablo Picasso. Séduit par le culot de ce jeune Canadien, Picasso lui conseille d’aller étudier à Barcelone. Les artistes que Chambers rencontrera en Espagne et l’influence des nouveaux réalistes espagnols et des surréalistes donneront un véritable élan à sa carrière.

 

De retour à London en 1961, Chambers contribue à redéfinir la notion acceptée de régionalisme. Son essai théorique, « Perceptual Realism », encouragera ses contemporains à exprimer leur expérience sensorielle primaire plutôt que de simplement reproduire leur environnement. Défenseur infatigable des droits des artistes canadiens, il participera à la fondation de Canadian Artists Representation/le Front des artistes canadiens (CARFAC).

 

« Il était légendaire. Plus on connaît son travail et ses idées, plus ils donnent à voir et à réfléchir. »Mark Cheetham

 

En 1969, Chambers apprend qu’il est atteint de leucémie. En dépit de la faiblesse qui en résulte, ce diagnostic ne fait qu’accentuer son désire de créer et de se pencher sur l’importance et le caractère miraculeux de la vie quotidienne, ce qui le poussera à réaliser des tableaux domestiques et des scènes de sa ville natale comme il la voit. Chambers décède en 1978, laissant un extraordinaire corpus de peintures, de dessins et de films. Jack Chambers. Sa vie et son œuvre nous emmène dans l’univers d’un artiste dont le succès critique et commercial a peu d’équivalents dans le Canada de son temps.

 

Mark A. Cheetham est professeur d’histoire de l’art à l’Université de Toronto. Il a beaucoup publié sur l’historiographie et la théorie de l’art, l’art abstrait et l’art canadien. Récipiendaire d’une bourse Guggenheim, il a reçu de nombreux prix pour ses écrits et son travail de commissaire, notamment de la College Art Association of America et de l’Association ontarienne des galeries d’art. Son livre Landscape into Eco Art: Articulations of Nature since the ’60s sera publié par Penn State University Press en 2017.

Our Sponsors Our Sponsors
Download Download