Bien enraciné dans sa ville natale de Winnipeg, Lionel LeMoine FitzGerald (1890-1956) a vécu la majeure partie de sa vie au Manitoba, où il capte, par son art, l’essence des prairies. Bien qu’en 1932 il ait accepté l’invitation à devenir membre du Groupe des Sept, FitzGerald n’a pas été, comme les autres membres du Groupe, aussi préoccupé à promouvoir les questions identitaires canadiennes. Il explore plutôt son environnement, analysant profondément les forces de la nature qu’il considérait comme animées et unifiées, pour créer « l’image d’un être vivant ».

 

« FitzGerald contribue à faire émerger une notion de l’Ouest canadien comme un lieu attrayant et accueillant. Le paysage n’y est plus considéré seulement comme un lieu procurant des avantages économiques, mais aussi comme un endroit exprimant la majesté glorieuse de la nature ainsi que le sens de la liberté. »Michael Parke-Taylor

 

Lionel LeMoine FitzGerald. Sa vie et son œuvre retrace le parcours de la carrière de l’artiste depuis son enthousiasme de jeunesse pour les écrits de Ruskin jusqu’aux influences formatrices tirées du travail des artistes impressionnistes et postimpressionnistes. L’ouvrage explore la période de maturité du style de FitzGerald, entre la fin des années 1920 et le début des années 1930, période durant laquelle l’artiste capte l’essence de l’Ouest canadien portant son regard sur la terre, le ciel, les arbres et plus que tout, sur la lumière si pénétrante, si intense. De nature calme, mais pourtant passionné en matière d’art, tant à titre de directeur que de professeur de la Winnipeg School of Art, des années 1920 aux années 1940, FitzGerald inspire toute une génération d'étudiants. Ses séjours sur la côte ouest en Colombie-Britannique durant les années 1940 apportent des transformations dans sa peinture marquées par son passage à l’abstraction pendant les six dernières années de sa vie. L’ouvrage se penche sur l’art de FitzGerald, considérant comment il va au-delà du sujet et de l’observation empirique, pour traiter de questions universelles qui couvrent un domaine plus vaste que les limites de sa patrie natale.

 

Michael Parke-Taylor est un historien d’art et un chercheur indépendant qui travaille à Toronto, en Ontario. Il a été conservateur senior d’art moderne au Musée des beaux-arts de l’Ontario à Toronto et conservateur d’expositions à la MacKenzie Art Gallery de Regina. Il est l’auteur du catalogue d’exposition In Seclusion with Nature: The Later Work of L. LeMoine FitzGerald, 1942 to 1956 (Winnipeg Art Gallery, 1988).

Our Sponsors Our Sponsors
Download Download