Les peintures d’animaux d’élevage, que Munn réalise à compter de 1915, y compris Sans titre (Vaches à flanc de coteau) v. 1916, marquent une évolution spectaculaire de son travail : ses animaux broutent dans des kaléidoscopes de couleurs vives soigneusement construits, ce qui ne ressemble à aucun autre tableau peint durant cette période au Canada. Durant ses études à New York et par la fréquentation des galeries et musées de cette ville, elle s’imprègne de l’art le plus à l’avant-garde de son époque, notamment celui de l’expressionniste abstrait Franz Marc (1880-1916) et autres peintres associés au groupe influent Der Blaue Reiter.

 

Une palette stridente envahit sa peinture : elle est influencée par ses explorations de la théorie synchromiste des couleurs et par le travail de Stanton Macdonald-Wright (1890-1973) et de son professeur Max Weber (1881-1961), tous deux adeptes de l’emploi de la couleur pour définir la forme et libérer les tableaux de leur description littérale.

 

Art Canada Institute, Kathleen Munn, Untitled (Cows on a Hillside), 1916
Kathleen Munn, Sans titre (Vaches à flanc de coteau), v. 1916
Huile sur toile, 76.3 x 101.7 cm, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto

L’œuvre de Kathleen Munn approfondit notre compréhension du mouvement de l’art moderne au Canada. Comme l’explique son contemporain Bertram Brooker, elle amalgame « l’art le plus moderne et le plus ancien » en une forme d’expression saisissante qui lui est unique. Munn se distingue de la plupart des autres artistes canadiens par ses expérimentations précoces de l’art abstrait; ses études et ses multiples explorations contribuent à son originalité.

 

Autres « en vedette »

Download Download