Tube à essai de General Idea (1969-1994) cite plusieurs formes télévisuelles populaires, y compris le magazine d’actualités, le publireportage et l’émission-débat. Le pivot de l’œuvre est le récit (accommodé à la sauce feuilleton) de la vie de Marianne, artiste et mère, qui exécute une série de peintures et s’interroge sur l’opportunité de les exposer. Elle est tiraillée entre son rôle d’artiste et son désir de réussite. La conclusion laisse croire que la dernière exposition de Marianne est un succès. Les spectateurs voient ensuite la jeune femme entrer au Salon Mire à barres du groupe, où elle essaie l’un des cocktails offerts dans un tube à essai.

 

General Idea, Tube à essai, 1979

General Idea, Test Tube (Tube à essai), 1979
Vidéo, 28 min 15 sec, collections diverses

L’histoire de Marianne est entrecoupée de séquences d’artistes (AA Bronson, Felix Partz, et Jorge Zontal) discutant médias et culture ainsi que de courtes publicités du Salon Mire à barres. Visiblement influencés par Marshall McLuhan (1911-1980), théoricien de la communication, selon lequel les médias façonnent les messages qu’ils produisent, les artistes commentent sans détour les formes télévisuelles. Zontal dit : « La télévision n’est pas un vecteur neutre; c’est une sensibilité, une vision, un mode de pensée. »

 

Les messages publicitaires qui parsèment la vidéo font la promotion d’une gamme de cocktails, dont le Nazi Milk (Lait nazi). Il s’agit cette fois d’un commentaire sur le lien entre art et commerce. AA Bronson expliquera par la suite : « Tube à essai évoque la chosification, et l’artiste comme participant à cette chosification. » La vidéo peut d’ailleurs être lue à la lumière de projets antérieurs comme The Belly Store (Le magasin du ventre), 1969, qui explorent aussi le concept du commerce.

 

Cette rubrique en vedette est extraite de General Idea : sa vie et son œuvre par Sarah E. K. Smith.

Autres « en vedette »

Download Download